l’hôtellerie après le bac.
choix d'étude après le bac

Les formations dans l’hôtellerie après le bac

La gestion hôtelière est axée sur la gestion de tous les aspects liés au fonctionnement d’un hôtel. Du moment où un client arrive à l’hôtel jusqu’à son départ, la responsabilité de toutes les activités pendant son séjour à l’hôtel fait partie de la gestion de l’hôtel. L’industrie hôtelière est une partie cruciale de l’industrie de l’accueil avec un énorme potentiel de croissance dans un futur proche. La demande de professionnels de la gestion hôtelière est déjà énorme et devrait encore croître avec l’augmentation du nombre d’hôtels créés dans le monde entier. Outre son aspect glamour, une carrière dans la gestion hôtelière est devenue lucrative et passionnante, attirant de plus en plus d’étudiants à opter pour elle. Mais comment se former pour faire carrière dans ce secteur ? Voici tout ce que vous devez savoir :

Les formations dans l’hôtellerie.

Les formations et diplômes requises pour évoluer dans l’industrie hôtelière

Pour pouvoir travailler dans le secteur de l’hôtellerie, il est important de suivre une formation qui pourra convenir au poste que l’on souhaite exercer.

Pour ce faire, la plupart des universités proposent de nombreux diplômes dans les domaines de l’hôtellerie, de la restauration et de la gastronomie au niveau de la licence professionnelle (Bac +3) et du master (Bac +5).

De nombreuses écoles et institutions privées, à l’image de CMH Academy, qui fait partie de la référence dans le secteur proposent également des formations dans les domaines de l’hôtellerie et qui permettent d’obtenir des diplômes comme le Bachelor (+3), le Master (bac +4 ou +5), le MBA (Master of Business Administration ; bac +5), le MSc (Master of Science, bac +5) et les Mastères spécialisés (MS – bac +6).

Toutefois, lorsqu’il s’agit de se former dans l’hôtellerie il et souvent utile aux étudiants de donner la priorité aux formations reconnues par l’État et/ou par les organisations professionnelles. Parmi les plus appréciées et celles choisies par les étudiants, il y a :

Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur)

Qui est un diplôme en deux ans préparé dans un lycée ou un centre de formation professionnelle. La gestion du BTS dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration est divisée en trois spécialités :

Option A : gestion de la restauration

Option B : gestion d’une production culinaire

Option C : gestion de l’accueil

Le BTS permet une insertion professionnelle directe ou une poursuite d’études dans un diplôme professionnel, une école de commerce ou une école spécialisée. C’est un diplôme national qui fait partie du système européen LMD, et qui confère 120 ECTS à l’obtention du diplôme.

Le DUT (Diplôme Universitaire de Technologie)

Qui est un diplôme en deux ans préparé par les IUT (Instituts Universitaires de Technologie), les filières technologiques des universités françaises. Ils préparent à l’entrée dans la vie professionnelle ou à la poursuite d’études dans une licence professionnelle, un diplôme général, une école de commerce ou une école spécialisée. Cette formation s’inscrit dans le cadre du système européen LMD et confère 120 ECTS à l’issue de la formation.

Les compétences utiles pour évoluer dans l’industrie hôtelière

Outre les diplômes, le développement de vos compétences en matière d’accueil est un processus continu qui nécessite une pratique régulière et se présente surtout comme étant la base dans les métiers de l’hôtellerie. Cependant, le fait de savoir exactement ce que vous devez améliorer vous permettra de jeter les bases et vous motivera à l’appliquer quotidiennement. Une carrière dans l’hôtellerie implique souvent de faire face à l’imprévisibilité. Vos horaires peuvent changer régulièrement, les clients peuvent avoir des demandes ou des attitudes que vous ne savez pas comment gérer, et des petits travaux peuvent être constamment nécessaires. Votre capacité d’adaptation est étroitement liée à vos capacités de multitâche, à votre résilience et à votre esprit d’initiative, de sorte que si vous vous efforcez de former ces capacités, vous vous adapterez facilement. Plus important encore, vous devez constamment garder une attitude positive au travail. Cela vous aidera à voir les situations imprévisibles comme des défis bienvenus qu’il est satisfaisant de surmonter. Acceptez que rien ne soit jamais gravé dans la pierre et que les choses tournent mal : concentrez-vous moins sur la résistance au changement et sur le fait de souhaiter que tout soit facile, mais plutôt sur le fait d’être capable de continuer quoi qu’il arrive.