Actus de l'étudiant

Les possibilités d’orientation que les étudiants devront connaitre

Afin d’aider les étudiants à bien choisir ses études universitaires et son parcours professionnel, il est important de mettre une place un bon système d’orientation pour les étudiants. Il est important de souligner que l’avenir d’un étudiant dépend du choix de ses parcours universitaires. Cet article dévoile les possibilités d’orientation que les étudiants devront connaitre.

Bien choisir son orientation dès le lycée

Généralement, les années passées au lycée permettent aux étudiants d’obtenir son baccalauréat. Il s’agit du premier objectif qu’ils doivent prendre en considération. Pourtant, les années universitaires et son parcours professionnel se préparent déjà durant cette période. Avant de choisir donc son type de bac à empocher, il faut tout d’abord avoir des idées précises de la suite après le bac. Tout dépend par contre du niveau de chacun dans toutes les matières durant les années scolaires. Il est utile de rappeler qu’il existe plusieurs types de baccalauréats que les étudiants peuvent choisir comme le bac pro, le brevet de technicien, le baccalauréat technologique, le certificat d’aptitude professionnelle et le centre de formation d’apprentis. C’est en fonction de ces derniers que les étudiants vont ensuite choisir les filières universitaires adaptées à ses attentes et ses compétences.

Ce qui attend les étudiants après le lycée

Une fois son bac en poche, l’étape la plus importante et de choisir la filière. Il faut savoir qu’il existe un large éventail d’études supérieures. C’est pourquoi il faut prendre le temps de s’informer avant d’arrêter son choix sur une filière. Car il faut le rappeler, son avenir professionnel dépend de ses études universitaires. Les étudiants ont le choix d’opter pour le DUT, le BTS, les écoles spécialisées, les classes préparatoires et les grandes écoles. Plusieurs passerelles possibles s’offrent aux étudiants actuellement à savoir le brevet de technicien supérieur (BTS), le diplôme d’état (DE), le diplôme d’études approfondies (DEA), le diplôme d’études supérieurs spécialisées (DESS), Diplôme de recherche technologique (DRT), Diplôme d’études universitaire générales (DEUG), le diplôme d’études universitaire scientifique et technologique (DEUST), le diplôme universitaire de technologie (DUT), l’école normale supérieure (ENS), l’institut universitaire professionnalisé (IUP), l’Institut universitaire de technologie (IUT), le système LMD ou Licence – Maitrise – Doctorat (nouveau diplôme européen), la maitrise de sciences et techniques (MST), le premier cycle d’études médicales (PCEM) et le premier cycle d’études pharmaceutiques (PCEP).

Choisir ses filières en fonction des débouchés

Et le plus important est qu’il faut avoir un aperçu du travail à effectuer après la fin de ses études universitaires. Tout d’abord, il faut savoir qu’un bac L mène à un métier littéraire, un BAC ES un travail dans le domaine économique et social, un BAC S dans le domaine scientifique, un BAC STT procure un travail dans les sciences et technologie tertiaire, un BAC STI dans le domaine des sciences et technologies industrielles, un BAC STL dans les sciences et technologies de laboratoire, un BAC SMS mène aux métiers des sciences médico-sociales), et après le BAC STAE un travail des sciences de l’agronomie et de l’environnement. Ce sont des possibilités d’orientations générales, mais tout dépend des attentes et des compétences de chacun.