Actus de l'étudiant

Orientation scolaire et professionnelle après le bac : le décryptage du sujet

De l’orientation scolaire et professionnelle dépend étroitement les chances d’une insertion professionnelle réussie. C’est la raison pour laquelle il faut prendre le temps de bien réfléchir avant d’arrêter son choix sur une filière pour poursuivre ses études après le bac. Cet article effectue le décryptage de l’éducation post-bac.

Les inquiétudes des étudiants

Quelle voie choisir après le bac ? Opter plutôt pour une voie générale ou professionnelle? Continuer les études ou entrer tout de suite dans le monde du travail ? Ce sont autant de questions qui préoccupent les nouveaux bacheliers et surtout leurs parents, désireux d’un avenir meilleur pour leurs enfants. Ces préoccupations sont d’autant plus accrues avec ce système d’orientation scolaire et professionnelle de plus en plus contesté sur la place publique actuellement. Et les réponses à ces questions varient d’un étudiant à l’autre, les longues études n’étant pas faites pour tout le monde. À savoir qu’une bonne anticipation d’orientation est primordiale. Les choix d’orientation depuis la fin du collège ne sont pas à négliger, les dossiers de première et de terminal étant requis pour les filières post-bac sélectives. Comment alors choisir la meilleure option d’orientation ? Deux points sont essentiellement importants : la connaissance et l’estime de soi ainsi que la connaissance du marché du travail.

Bien se connaître avant de s’orienter

Un choix d’orientation n’est pas à prendre à la légère. D’autant plus que les frais des études supérieures ne sont pas anodins. De ce fait, il est très important de mieux se connaître en s’autoévaluant. Quelles sont les matières préférées ? Les domaines qui passionnent le plus ? Les points forts et points faibles ? Les valeurs qui tiennent à cœur ? L’étudiant est le mieux placé pour répondre à ces questions. Son entourage peut tout de même lui venir en aide en cas de besoin. Mais encore plus important, l’étudiant est-il fait pour de longues et sérieuses études ? Une règle d’or est à respecter en matière de connaissance et d’estime de soi : ne pas se voiler la face.

Bien connaître les centres d’études supérieures et le marché du travail

Après avoir répondu aux questions précédentes d’autoévaluation, il faut ensuite classer les voies correspondant les mieux à ses attentes et s’intéresser aux centres d’études y afférents: universités, écoles, instituts et autres. La curiosité est de rigueur. Visiter les sites web et forums, participer aux salons des études supérieures et d’orientation, recueillir des témoignages d’anciens étudiants sont autant de bons plans pour recueillir le plus d’informations et baser le choix final.

Puis, afin de mieux connaître le marché du travail en temps réel, il est nécessaire de privilégier les salons, ainsi que tout évènement consacré aux formations professionnelles. Se renseigner également sur l’offre et la demande du marché du travail par le biais des réseaux sociaux, du web ainsi que des médias traditionnels. Ce serait bien dommage de ne constater qu’après les études achevées que le marché de l’emploi en question est en fait déjà saturé. Par ailleurs, accumuler les expériences du terrain en plus des connaissances théoriques est un plus pour une meilleure insertion professionnelle.