Parents

Reprendre l’activité de ses parents, est-ce une bonne affaire ?

Le fait de reprendre l’entreprise familiale est un choix assez courant que font la plupart des jeunes diplômés. Toutefois, faire cela n’est pas si facile qu’il le parait et le plus souvent, si c’est pas bien organisé, les risques que l’activité coule sont grands.

De plus, il faut gérer quelques démarches qui touchent principalement la succession et la transmission de l’activité, qui sont souvent assez pénibles pour un jeune diplômé. Pour voir tout cela en détails, découvrez ici les avantages ainsi que les possibles inconvénients qui peuvent en résulter.

Reprendre l’activité de ses parents, les avantages

Cette pratique propose de nombreux avantages puisque l’on n’est pas obligé de chercher un emploi, mais aussi le fait reprendre le flambeau permet à l’activité familial de subsister. En effet, il faut dire que succéder à ses parents est une véritable aubaine pour un jeune diplômé surtout si l’affaire familial est bien portante.

En plus de cela, si les études de celui ou celle qui reprend l’activité familiale sont compatibles avec cette dernière, il est plus que bénéfique puisqu’il sera plus facile de la développer efficacement.

Le plus souvent, les entreprises repris par un membre de la famille connaissent souvent une évolution important car la vision et les compétences acquis par ce dernier apportent principalement un plus.

Pour la plupart des parents, le fait que leurs enfants puissent les succéder est également une bénédiction car grâce à cela, ils ne sont pas obligés de vendre ou de céder l’entreprise qu’ils ont créée à un inconnu par exemple.

Reprendre l’activité de ses parents, les inconvénients

Même si c’est très avantageux, le fait de succéder à ses parents peut quand même avoir des inconvénients. La plupart du temps, cela se base principalement sur le fait que l’on n’ait pas assez d’expérience pour bien gérer l’affaire dans un premier temps. Ce qui fait que les risques de faillites sont assez grands surtout si le successeur ne sait pas gérer l’entreprise.

Toutefois, cela n’est pas un problème pour ceux qui se sont déjà familiarisés avec le type d’activité à reprendre.

La différence générationnelle est également un facteur à prendre en compte lors d’une transmission inter familiale. Effectivement, les visions des parents ne sont souvent pas les même que ceux de leurs enfants, tant sur la manière de faire tourner l’entreprise ou aussi en ce qui concerne son développement.